15 / 12 / 2018

Le groupe Visilab est le premier opticien du pays à se positionner sur la vente en ligne pour consolider sa croissance.

 

Visilab, n°1 de l’optique en Suisse avec 92 magasins sous les enseignes Visilab et Kochoptik, 225 millions de francs suisses de CA (environ 205 millions d’euros) et 27 % du marché de l’optique en Suisse, vendra dès cette semaine des lentilles et des solaires sur Internet. En 2017, cette possibilité sera étendue aux lunettes correctrices, mais seulement unifocales. « Pour les verres progressifs, où il faut tenir compte de paramètres physiologiques et où le conseil est primordial, vendre sur Internet présente un grand risque d’image et de qualité, donc Visilab ne va pas le proposer », explique à la presse suisse Daniel Mori, président et fondateur du groupe.

 

Cette nouvelle stratégie axée sur le cross-canal (les points de vente seront aussi équipés de bornes Internet pour élargir l’offre montures disponible) a nécessité trois ans de réflexion et un investissement de 4,5 millions d’euros. Elle est nécessaire pour conserver la place de leader, ajoute le dirigeant. En effet, si Visilab annonce une croissance de +2,7% en 2015, le marché suisse de l’optique affiche selon le groupe un repli d’environ 1%, malgré la hausse du nombre d’équipements vendus, en raison d’une baisse notable des prix et des remises consenties pour lutter contre le tourisme d’achat qui se développe dans les zones frontalières.

C'est Noël ! Abonnez-vous au prix de 64€ - Ignorer