25/05/2017

Le segment des lunettes Enfant affiche une nouvelle dynamique, notamment en raison de la croissance exponentielle des besoins. Il permet en outre aux opticiens d’affirmer leur professionnalisme, de valoriser leur image et de nouer des liens étroits avec les autres professionnels de santé, ophtalmologistes et orthoptistes au premier plan. Pour vous aider à développer ce segment avec succès, L’OL [MAG] a organisé un débat TV, en partenariat avec Essilor, Optikid – Luz Optique et Opal. Sur notre plateau, Geoffroy Choteau (responsable du club Optikid chez Luz Optique), le Dr Michèle Couderc (ophtalmologiste pédiatrique), François Fort (PDG d’Opal), Annie Rodriguez (directrice de la santé visuelle d’Essilor France) et Isabelle Solti (opticienne Optikid magasin Optique Croix Souris à Saint-Maur-des-Fossés) vous expliquent point par point les conditions de réussite de l’activité Enfant.

 

Séquence 1/6 : une demande en nette hausse

 

Séquence 2/6 : Les besoins spécifiques des petits porteurs

 

Séquence 3/6 : Qu’attendent les ophtalmologistes, faut-il un espace dédié… ?

 

Séquence 4/6 : Se former et composer une offre produits pertinente

 

Séquence 5/6 : Communiquer auprès des prescripteurs et des familles

 

Séquence 6/6 : Contraintes et atouts du segment Enfant