26/02/2017

Le nouveau réseau sera effectif à partir du 3 avril 2017.

 

A partir de lundi 13 février et jusqu’au 13 mars prochain, les audioprothésistes peuvent se conventionner au nouveau réseau en se connectant au site Internet www.carteblanchepartenaires.fr. Grâce à son portail dématérialisé CBPEC, la plateforme aux 7 millions de bénéficiaires promet une procédure d’adhésion simplifiée qui s’effectue en 30 minutes environ. Ce réseau étant ouvert, conformément à la loi Le Roux, tous les audioprothésistes de France peuvent l’intégrer dès lors qu’ils s’engagent à respecter les critères fixés.

 

Valorisation de la qualité de service

« Notre volonté est de construire un réseau qui réponde aux besoins de nos bénéficiaires tout en veillant à valoriser le métier et l’engagement de l’audioprothésiste », explique son directeur général Jean-François Tripodi. Il assure que, pour ce renouvellement, la plateforme a travaillé aux côtés « d’experts métier » et que son engagement est double : « d’un côté, nous souhaitons que nos bénéficiaires soient assurés d’être orientés vers des professionnels délivrant des prestations de qualité, à proximité et au juste prix. De l’autre, nous souhaitons nouer des partenariats avec les audioprothésistes implantés sur tout le territoire français, s’engageant sur les critères qualité et tarifaires définis dans le cadre de la convention. »

Carte Blanche affirme que la qualité de service des audioprothésistes conventionnés sera valorisée et s’engage à mettre en avant l’accompagnement de proximité et le suivi du patient sur la durée, avec la prise en compte de son environnement et des besoins qui lui sont propres. Le réseau valorisera également les centres proposant des expertises spécifiques pour un suivi personnalisé, telles que l’adaptation pré-implantation cochléaire, le suivi et le réglage d’une personne implantée cochléaire ou l’adaptation audioprothétique de l’enfant.

 

Côté produits, Carte Blanche a noué un partenariat avec 23 fournisseurs d’aides auditives « répondant aux critères qualité du réseau », notamment en termes de traçabilité. Au total, plus de 2 000 équipements sont ainsi référencés dans le catalogue.