28/03/2017

En 2016, le groupe a réalisé un CA de 7,11 milliards, en hausse de +5,9% (+7,6% hors change et +3,6% en base homogène). Son résultat net progresse de +7,4% à 813 millions d’euros.  

 

La division Verres et matériel optique affiche une croissance de +6,5% pour 2016 (+3,9% en base homogène). En Europe, elle est particulièrement performante et enregistre une progression de +7,2% (+3,4% en base homogène) : « les campagnes marketing ont généré dès le début de l’année une dynamique porteuse pour les verres à valeur ajoutée et pour le nouveau verre Eyezen. Cette dynamique s’est traduite, au deuxième semestre, par une croissance plus modeste du fait d’une base de comparaison élevée. Les activités Matériel optique et ventes en ligne ont, pour leur part, contribué très positivement à la croissance de l’année », note Essilor, en soulignant que « le lancement du verre Eyezen a été très bien accueilli en France et en Espagne ».

 

Développement des activités dans le solaire et Internet

« Nous commençons 2017 avec une direction et une organisation opérationnelle renforcées pour saisir plus efficacement encore les opportunités de croissance du vaste marché de l’optique. De nombreuses initiatives en termes d’innovation et de développement de nos gammes de produits et services sont d’ores et déjà en cours. Nous en attendons une accélération progressive de la croissance au fil de l’année. Au-delà, le rapprochement proposé avec le groupe Luxottica et l’intégration qu’il permettrait entre verres, montures et distribution ouvrent de nouvelles perspectives particulièrement enthousiasmantes », a déclaré Hubert Sagnières, PDG du groupe.

Essilor annonce le lancement, au cours des prochains 18 mois, de plusieurs produits importants sous ses marques Varilux, Crizal et Transitions (Varilux Comfort 3.0 et Varilux Physio 3.0 sont sortis cette semaine en France). Le groupe devrait par ailleurs accélérer le développement de ses activités dans le solaire et la vente par Internet, « en capitalisant sur les interconnexions entre les gammes de produits, l’expansion géographique et la complémentarité avec les acquisitions récentes ». Il prévoit, pour 2017, une progression du chiffre d’affaires hors change comprise entre 6% et 8%, dont une croissance en base homogène comprise entre 3% et 5%.