J/July/2018

Leur future collaboration, officialisée lors du “Mobile World Congress 2017” à Barcelone, débouchera sur des lunettes connectées aux usages domestiques ou professionnels.

 

Suite à l’arrêt de la commercialisation des « Google Glass » jugées trop « voyantes », Zeiss a déjà travaillé sur une solution plus discrète basée sur le principe d’une lentille de Fresnel : les informations ne sont pas projetées à la surface du verre mais diffusées par réflexion, via un système de prisme presque invisible. Cette technique permet de limiter les contraintes d’énergies ou d’éclairage et d’alléger le poids de l’équipement. Les verres « intelligents » ainsi développés pourront s’intégrer dans des montures « à la mode » et fournir diverses données aux utilisateurs. Une multitude d’usages, personnels ou professionnels, sont envisagés.

 

Deutsche Telekom fournira la technologie pour la connexion réseau. La firme travaille d’ores et déjà sur l’intégration de la technologie 5G des smartphones à ces futures lunettes intelligentes. La prochaine étape sera de développer les différents champs d’applications. « Pour parvenir à cet objectif, des efforts sont encore nécessaires dans de nombreux domaines : matériel, logiciels, affichages, interface utilisateur et connectivité », annoncent Deutsche Telekom et Zeiss, qui piloteront ensemble ces développements.

 

Photo : Tim Hoettges, PDG de Telekom et Ulrich Simon, directeur R&D du groupe Zeiss (crédit : DTAG)