24/07/2017

Après Jérémie Beyou, troisième du dernier Vendée Globe, et le collectif de surfeurs Lost in the Swell, la collection de lunettes Costa, distribuée en France par Essilor, accueille un nouveau membre dans sa famille d’ambassadeurs : Aurélien Ducroz.

 

A la fois skieur et skipper (ancien champion du monde de ski freeride (2009 et 2011), quatre fois vainqueur de l’Xtreme de Verbier, 4ème place lors du Tour de France à la Voile 2016), Aurélien Ducroz partage sa vie entre la montagne en hiver et la mer, l’été. Cette double casquette a permis à la marque de voir que ses produits, s’ils sont initialement conçus pour les amateurs de sports aquatiques, conviennent tout aussi bien aux champions des cimes.

Comme l’explique Aurélien Ducroz : « J’ai testé les lunettes Costa d’abord en mer. J’ai tout de suite aimé la qualité de ces verres polarisants hyper performants qui traduisent parfaitement les couleurs des risées et j’ai décidé de les tester à la montagne. La réverbération sur la neige est maximum et j’étais souvent ébloui avec mes lunettes précédentes. Avec les verres Costa, la réverbération est vraiment réduite et la lecture du terrain est améliorée. Je ne peux plus m’en séparer lorsque je monte vers les sommets. » La technologie brevetée 580, dont nous vous avons déjà parlé lors de la présentation de la collection, risque donc de séduire également de nombreux skieurs.

Outre les verres, le champion apprécie également les montures : « L’ergonomie des lunettes est très importante pour moi, qui “brasse” beaucoup, sur mon trimaran Diam24 en mer comme lors de mes entraînements à ski. Je ne peux pas passer mon temps à réajuster mes lunettes en pleine action, et j’ai trouvé dans les lunettes de soleil Costa un maintien parfait. La forme couvrante est aussi un gage de protection des yeux. J’ai deux paires au style et aux couleurs de verres différentes, ce qui me permet de choisir les verres en fonction de la luminosité, qui varie beaucoup en montagne et sur l’eau ».