19/11/2017

L’édition 2017 de l’enquête réalisée par OpinionWay pour l’Asnav montre que la vue est toujours en tête des préoccupations des Français en matière de santé. Les comportements visant à la préserver sont cependant moins rigoureux qu’auparavant.

 

Selon le Baromètre de la santé visuelle, 57 % des sondés disent apporter plus d’attention à leur vue que par le passé, contre 63 % l’année dernière (bonne nouvelle : chez les jeunes de 16 à 24 ans, cette proportion a au contraire progressé de 47 % à 52 %). On observe en outre une forte baisse des « simples » visites de contrôle volontaires chez l’ophtalmologiste, qui concernent aujourd’hui 45 % des Français, contre 62 % en 2016. Dans le même esprit, ils sont par exemple moins nombreux à demander à leurs enfants de limiter le temps passé devant les écrans (79 % en 2017, soit -4 points) et à faire des pauses régulières quand ils travaillent sur ordinateur (39 % en 2017, soit -7 points). Autre donnée frappante : une proportion croissante de sondés ne portent pas leurs lunettes ou leurs lentilles dans de très nombreuses circonstances : c’est, entre autres, le cas de 25 % d’entre eux (29 % des 16-24 ans) pour conduire une voiture, contre 16 % l’année dernière.

 

Dans ce contexte de relâchement des comportements préventifs et d’accroissement des pratiques à risque, les opticiens ont un rôle majeur à jouer en termes de conseil et d’information. L’OL [MAG] reviendra dans ses prochaines news sur les autres enseignements du 13ème Baromètre de la santé visuelle. Vous pourrez également retrouver ses résultats complets dans notre prochain numéro.