17/08/2017

Au 1er trimestre 2017, le lunetier italien Luxottica a réalisé un CA de 4,9 Md€, contre 4,7 Md€ au 1er trimestre 2016, soit une progression de +4,2% à taux de change courants (+1,8% à taux de change constants). Cette croissance est essentiellement tirée par la vente au détail, désormais résolument orientée sur le service et la qualité.

 

Sur les six premiers mois de l’année, la division « Vente en gros » (fabrication) est en légère hausse de +0,5 % à taux de change courants (-1,2 % à taux constants) avec un CA de 1,98 Md€. Selon Luxottica, ce segment subit les conséquences des décisions commerciales relatives à la région Asie-Pacifique, où le groupe a restructuré sa stratégie de distribution pour lutter contre la contrefaçon et les marchés parallèles.

 

La division « Détail » (distribution) affiche en revanche de belles performances : ses ventes atteignent 2,94 Mds sur la période, en croissance de +6,8 % à taux de change courants et de +4% à taux constants. Cette progression est notamment le fruit d’une nouvelle stratégie axée sur la qualité du service et une réduction des promotions et remises en magasin. Enfin, « l’innovation a stimulé la croissance de nos plateformes e-commerce (+6% à taux de change constants) en particulier de Ray-Ban.com », qui propose de nouvelles expériences utilisateurs, davantage de personnalisation et de services, des collections exclusives et une technologie améliorée d’essayage virtuel.

 

« Nous avons abandonné toute approche promotionnelle en plaçant au cœur de notre offre la qualité du produit et du service, la marque et l’expérience d’achat. C’est un investissement que nous réalisons pour l’avenir de nos magasins et de nos marques de lunettes, comme pour l’ensemble de l’industrie », commentent les dirigeants de Luxottica, Leonardo Del Vecchio (président exécutif) et Massimo Vian, directeur général des produits et opérations.