19/11/2017

Selon l’agence Reuters, la Commission européenne a suspendu son enquête sur le projet de fusion à 46 milliards d’euros entre Essilor et Luxottica, les deux groupes ne lui ayant pas fourni les informations qu’elle demandait.

Dans un e-mail, Bruxelles explique avoir arrêté la procédure le 25 octobre. « La procédure (de suspension) sur une enquête portant sur une fusion est activée si les parties ne fournissent pas, dans les délais opportuns, une information importante que la Commission leur a demandée », explique l’exécutif européen. Une fois que cette information est transmise aux régulateurs, « l’horloge repart et la date-butoir fixée par la Commission pour sa décision est alors adaptée en fonction », précise Reuters, en ajoutant que l’autorité australienne de la concurrence a donné son feu vert au projet de fusion le mois dernier.