19/11/2017

En à peine 6 ans, MIF Expo (comprenez, le salon du made in France) est devenu un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui souhaitent privilégier les produits fabriqués en France. L’édition 2017 se déroulera du 10 au 12 novembre à la porte de Versailles de Paris et accueillera près de 450 exposants. Parmi eux, notre secteur sera notamment représenté par In’Bô qui sera présent pour la cinquième fois.

 

Après le Silmo, la période des salons continue pour la petite manufacture vosgienne. Elle présentera au MIF Expo ses collections de lunettes en bois, mais aussi de planches de skate ou de vélos en bambou.

C’est sur les bancs de leur école d’ingénieurs, que les 5 fondateurs de la marque se sont rencontrés. Accompagnés par la couveuse d’entreprises Pacelor, ils misent sur le financement participatif pour concrétiser leur projet. Et l’idée séduit de nombreux internautes : leur objectif initial était de 9 000 euros, ils ont récolté près de 60 000 euros en 45 jours. C’est en juillet 2016 que l’entreprise est officiellement créée. Dès cette première année, ils vendent 2 800 paires de lunettes et 383 skates pour un chiffre d’affaires de 360 000 euros qui leur permet de dépasser l’équilibre financier. Aujourd’hui, In’Bô ce sont 9 personnes qui ont « la ferme intention de pousser cette aventure plus loin ».

 

Pour ses collections de lunettes, In’Bô utilise des bois de pays en privilégiant les fournisseurs locaux. C’est donc à quelques kilomètres de l’atelier qu’ils s’approvisionnent en essences de bois, comme le hêtre, le chêne ou l’érable. Chaque paire de lunettes est composée de 9 feuilles de bois pour accroître la résistance, la légèreté et faciliter le montage des verres. Aujourd’hui, plus de 270 opticiens partenaires travaillent avec la marque.

 

Lunettes In'Bô