19/11/2017

A l’issue de discussions avec les représentants de la profession d’audioprothésistes, la plateforme a décidé, en accord avec ces derniers, de faire évoluer la convention la liant aux centres partenaires. Les conventions existantes feront l’objet d’un avenant et un nouvel appel d’offres sera organisé à partir de fin 2017.

 

Cinq principales évolutions vont être apportées au partenariat Carte Blanche :

– une charte de bonnes pratiques pour les centres et corners, à la rédaction de laquelle la plateforme sera associée ;

– « l’Offre Accès » : l’audioprothésiste partenaire s’engage à remettre systématiquement un document d’information présentant, parmi ses gammes, une offre dont le prix ne devra pas excéder 790€ TTC. « La présentation de cette offre n’est qu’une information délivrée et ne constitue pas une réponse au besoin de la totalité des patients », précise Carte Blanche ;

– des actions de prévention : des informations pédagogiques sur la santé auditive devront être mises à disposition au sein du centre, sous forme de brochure, prospectus, affiches ou écran, disponibles en libre accès et de manière permanente ;

– la mesure de la qualité de suivi : Carte Blanche Partenaires sera destinataire de statistiques annuelles par centre et par enseigne sur la qualité de suivi du patient appareillé. Ces indicateurs de mesure sont en cours de définition conjointement par la profession et la plateforme ;

– suppression de la majoration tarifaire, mise en avant des services supplémentaires auprès des bénéficiaires (accès PMR, réparation sur place ou sur RDV, démarche qualité, prise de rendez-vous en ligne, proposition d’accessoires ou d’aides techniques, acceptation de la carte vitale) via l’annuaire de géolocalisation, pour favoriser leur orientation selon leur besoin.

 

23 fournisseurs référencés

Dans le cadre de ces évolutions, le processus de conventionnement a été suspendu le 6 novembre 2017 et réouvrira du 27 novembre 2017 au 29 janvier 2018. Toute adhésion ultérieure sera possible à partir du 5 mars 2018.

Carte Blanche rappelle que son réseau est ouvert : tous les audioprothésistes peuvent se conventionner dès lors qu’ils s’engagent à respecter les critères qualité et tarifaires de la convention. « Au-delà des avantages inhérents au modèle ouvert, notre réseau audio offre un large choix dans les équipements auditifs de qualité (23 fournisseurs d’aides auditives référencés, soit plus de 2 000 équipements à la qualité et la traçabilité contrôlées) ainsi que de la visibilité auprès des 7,2 millions de bénéficiaires », commente la plateforme, qui met par ailleurs en avant les centres proposant des expertises spécifiques, telles que l’adaptation pré-implantation cochléaire, le suivi et le réglage des patients implantés ou l’adaptation audioprothétique de l’enfant.