21 / 10 / 2018

A peine plus de 3 semaines après son installation, l’espace Sensee de la Fnac de Vélizy a été, ces dernières heures, entièrement vidé et démonté. Explications.

 

La nouvelle est largement commentée depuis hier dans les groupes d’opticiens sur les réseaux sociaux : le corner Sensee a disparu de la Fnac de Vélizy (en photo, le stand vidé de ses lunettes), il y sera resté moins d’un mois. L’OL [MAG] a questionné la direction de l’entreprise fondée par Marc Simoncini et qui ambitionne de « disrupter » le marché de l’optique : « Une difficulté dans les conditions du bail commercial entre la Fnac et son bailleur nous a conduit à décider conjointement de déplacer le corner de Velizy vers un autre magasin Fnac. Cette « péripétie » ne remet nullement en question le partenariat entre Sensee et le groupe Fnac-Darty », nous a indiqué Angélique Lenain, directrice générale du groupe.

 

Cette disparition ne concernerait donc, selon nos informations, que le magasin Fnac de Vélizy et non celui de Bordeaux, où un espace Sensee a également été installé. Suite à cet incident, Marc Simoncini joue la carte de l’humour : « On a été dévalisés par un opticien pas content mais pas de panique on se retrouve très vite à la #FNAC et on vise bien plus loin que🎄 », a-t-il tweeté hier. Tôt ce matin, il a posté cet autre tweet, qui fait notamment référence à sa récente offre de lunettes OFG à 18 € : « Toutes nos excuses à nos clients Fnac-Vélizy pour cet incident indépendant de notre volonté. Retrouvez-nous sur http://Sensee.com, dans nos shops à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse&Fnac-Bordeaux en attendant nos nouveaux corners #Fnac x #Sensee à Paris et en Province !#18€ ».

 

Rappelons que l’espace Sensee proposait des lunettes « prêtes-à-emporter » équipées de verres Lutina contre la lumière bleue nocive et des solaires afocales. Une tablette permettait par ailleurs aux amétropes, accompagnés d’un vendeur, de commander un équipement correcteur sur le site sensee.com.