21 / 10 / 2018

Les solutions Vivalite combinent trois technologies Essilor pour offrir une correction, une protection et un confort optimaux aux patients pseudophaques.

 

Selon une étude réalisée par Ipsos en 2011, 84 % des personnes opérées de la cataracte ont besoin de lunettes après l’intervention, même si celle-ci corrige une partie de la vision. Par ailleurs, un quart d’entre elles se plaint d’éblouissement lors de variations lumineuses ou en situation de conduite de nuit (en effet, après le retrait du cristallin, le patient reçoit une quantité de lumière plus importante). Enfin, les pseudophaques présentent un risque renforcé de DMLA car, après l’intervention de la cataracte, la quantité de lumière bleu-violet reçue par la rétine est multipliée par 5,7, dans le cas d’un implant clair chez un patient de 70 ans (en France, 48 % des personnes opérées sont équipées d’un implant blanc / clair qui, au contraire des implants jaunes, ne protège pas contre la lumière bleue).

 

Pour répondre à ces besoins spécifiques, Essilor propose désormais les verres Vivalite. Ils résultent de la combinaison des technologies Eye Protect System, Transitions XTRActive et Crizal Forte Prevencia. Disponibles en unifocal Essilor ainsi qu’en Varilux Comfort 3.0 et Varilux X series, ils bloquent les rayons UV, s’adaptent aux variations lumineuses (y compris derrière un pare-brise) et filtrent 45 % de la lumière bleu-violet à l’état non activé.

 

Les bénéfices des verres Vivalite ont été mis en exergue par l’étude clinique LuxIOL menée en partenariat avec le Centre d’investigation clinique de l’Hôpital des Quinze-Vingts sur 26 patients opérés de la cataracte, équipés de verres Essilor Vivalite / Varilux Vivalite ou de verres blancs classiques pendant 5 à 6 semaines. Les deux verres ainsi qu’un verre gris (de même transmission visible qu’Essilor ou Varilux Vivalite non activé) ont été comparés lors de 3 visites espacées de 2 à 3 semaines. Cette étude montre que les solutions Vitalite augmentent significativement le seuil de photosensibilité (à l’état clair comme à l’état foncé), permettent une adaptation plus rapide à l’obscurité suite à un éblouissement, coupent jusqu’à 50 % de la lumière bleu-violet nocive à l’état clair et réduisent jusqu’à 45 % la mortalité des cellules rétiniennes de l’épithélium pigmentaire rétinien (tests in vitro). Selon un test marché réalisé avec 50 opticiens en France, le taux de satisfaction des verres Vivalite est de plus de 70 % (les principaux items de satisfaction sont le moindre éblouissement en voiture et la teinte foncée en extérieur). 88 % des porteurs seraient prêts à en racheter et autant se disent prêts à recommander ce produit. Les opticiens participant au test soulignent par ailleurs que proposer ces verres les conforte dans leur rôle d’expert en santé visuelle.