20 / 10 / 2018

Dans un article publié le 11 janvier, le quotidien explique qu’en attendant le reste à charge zéro, il est déjà possible d’acheter des lunettes « à peu de frais ». Il met cependant ses lecteurs en garde contre les « trop belles offres », notamment celle proposée par Sensee.

 

Le Parisien souligne que, si beaucoup de Français déclarent renoncer à des lunettes pour raison financière, « on peut s’équiper pour un prix très raisonnable ». En effet, selon le relevé réalisé par le journal, « il existe des verres unifocaux dès 10 € et des progressifs à partir de 30 €. Même avec une option antirayures ou antireflets, la facture peut rester sous les 200 € ». Le Parisien revient notamment sur la récente offre à 18 euros de Sensee. Le journaliste s’est rendu au magasin parisien de l’enseigne pour mieux comprendre ce qu’elle revêtait. Il a en premier lieu constaté que le point de vente ne pratiquait pas le tiers payant : « Ce serait de la paperasse supplémentaire, donc un surcoût, et on ne pourrait pas tenir notre engagement de prix bas », leur a expliqué un collaborateur. Quant aux fameuses lunettes à 18 euros, il s’agit d’une « offre spécifique, qui concerne des cas très précis avec des verres simples », avec un choix de seulement quatre montures.

 

« En réalité, le vrai prix pour des lunettes basiques à verres simples, c’est au minimum 39 €, et 69 € pour des progressifs. On s’éloigne du slogan à 18 €, mais cela reste de très bons prix », constate l’auteur de l’article. En revanche, si un client souhaite le pack antireflets, antisalissures et protection contre la lumière bleue, le tarif grimpe à 240 euros pour des verres progressifs. « Ces options finissent par quadrupler le prix des lunettes d’entrée de gamme », souligne le journaliste, qui s’interroge sur le fait que ce pack coûte deux fois moins cher avec des verres unifocaux. « C’est plus compliqué à faire pour les verres progressifs », lui a expliqué le responsable du magasin. « Au final, on ressort de chez Sensee avec des lunettes bien placées côté prix… mais loin des 18 € annoncés », conclut l’article.