19 / 10 / 2018

Après l’assignation en référé du Rof, une nouvelle action, lancée par le groupe Facebook « #justicepourlesopticiens », vise à faire retirer du web le comparateur de devis optiques récemment mis en ligne par l’association de consommateurs.

 

La pétition, mise en ligne sur www.petitions24.net, a déjà recueilli près de 400 signatures. Ses auteurs expliquent que le comparateur de prix optiques de l’UFC-Que Choisir « réduit le métier d’opticien à celui de vendeurs de lunettes, oublie notre rôle médical, de conseil et les 162 minutes que nous passons en moyenne avec nos clients ». En outre, il « dévalorise l’intégralité d’une profession reconnue pour son rôle majeur dans la santé visuelle ».

 

« Suite à l’aveu de Monsieur Bazot, président de l’UFC-Que Choisir, du 31 janvier 2018 de la non pertinence de son outil, nous lui demandons solennellement de bien vouloir instantanément en suspendre la diffusion, et d’alerter tous les médias qui l’ont repris, de sa mise en sommeil », déclare le groupe #justicepourlesopticiens.