18/06/2018

Changement de ton pour la nouvelle campagne de communication d’Atol. On oublie les égéries ou l’argument prix beaucoup utilisé par les enseignes, la coopérative a décidé de jouer la carte de l’émotion et de la proximité pour mettre en avant la qualité de la relation clients.

 

Samedi dernier, le 10 mars, juste avant The Voice sur TF1 qui a réalisé une audience de 5,7 millions de téléspectateurs, Atol a fait son retour en TV avec une nouveau film baptisé « 40 ans, enfin », signé par l’agence Romance.

Atol a choisi de concentrer son message sur la cible des quarantenaires qui commencent à avoir des difficultés en vision de près. La coopérative mise principalement sur ces 9 millions de personnes en raison de leur rôle prescripteur, qui permettra par la suite de toucher leurs parents et enfants, soit 30 millions de Français.

Jouant sur le ton de la connivence et de la proximité, ce film met en scène un homme qui parcourt sa vie lors de la soirée d’anniversaire de ses 40 ans, âge auquel il se confronte aux premiers signes de la presbytie. Réalisé par Katia Lewkowicz et tourné à Lisbonne, ce film veut totalement dédramatiser le port de lunettes, montrer que tous les soucis visuels rencontrés sont parfaitement connus et peuvent facilement être corrigés par les opticiens de l’enseigne.

Le film se décline en trois versions (90, 45 et 20 secondes) pour la télévision, le site Internet d’Atol et les réseaux sociaux. D’ailleurs, une activation Facebook a été lancée en parallèle de la première diffusion TV et dimanche la vidéo était visible en “first view” sur Twitter (première vidéo que les utilisateurs visionnent lors de leur connexion. Et ce, pendant une durée de 24 heures). En moins de 15 heures, les spots ont franchi le cap du million de visionnages.

Toujours sur les réseaux sociaux, mais cette fois sur Facebook Messenger, Atol a lancé dans le même temps un chatbot conversationnel, baptisée Paul. A travers un questionnaire ludique et décalé, Paul analyse le profil de l’internaute pour lui proposer la meilleure offre commerciale et l’inciter ainsi à venir en magasin.