27/05/2018

Quatrième génération d’une famille d’opticiens-optométristes, Claude Darras s’est éteint lundi 7 mai. Né en 1926 et diplômé en 1947, il s’est beaucoup impliqué dans le développement technique de la profession, comme son père l’avait fait avant lui.

 

Claude Darras a rédigé pendant de très nombreuses années des articles pour L’Opticien-Lunetier, devenu L’OL [MAG]. Ce professionnel s’était vu confier des responsabilités pédagogiques et a participé à de nombreuses commissions nationales. Il a organisé plusieurs congrès en France et à l’étranger. Il a été pendant 20 ans conseiller national de l’enseignement technologique et a créé et dirigé un cours de recyclage pour opticiens (CEO). Ses enseignements ont été dispensés, entre autres, au Lycée Fresnel, à l’Institut d’Optique et à l’Université Paris-Sud Orsay.

 

Claude Darras, Chevalier dans l’Ordre National du Mérite et dans l’Ordre des Palmes Académiques, a été par ailleurs membre titulaire du Conseil Supérieur des professions paramédicales au ministère de la Santé, consultant à la Prévention Routière sur les problèmes de relation entre la vision et la conduite automobile, président du jury des Meilleurs Ouvriers de France de la section lunetterie, président de la Société française d’optique physiologique (SFOP) et membre honoraire de l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav). Parmi ses nombreuses parutions, il faut particulièrement retenir “La Tête et ses Mesures”, qui a connu sept éditions, et “Éléments et Réflexions d’Optique Physiologique”. Vice-président du Centre français de la couleur (CFC), il a également a publié de nombreux articles scientifiques et de vulgarisation.

 

Jusqu’à la fin, ce passionné n’a eu de cesse de s’intéresser à l’optométrie et à son évolution. Il était encore présent au dernier Congrès d’Optométrie et de Contactologie, le 28 Janvier à Paris.

 

La cérémonie religieuse se déroulera mardi 15 mai à 14h30 en l’église Saint-Louis de Garches.