27/05/2018

Depuis 1989, le Sidol (Syndicat des importateurs et distributeurs en optique-lunetterie) décerne le prix de « l’Opticien de l’année » à un professionnel de notre secteur particulièrement remarquable par son éthique, son dynamisme, son approche professionnelle, etc.

 

Cette année, les nominés sont au nombre de sept :

  • Thierry Caillat, opticien indépendant à Lyon (69)
  • Philippe Chastres, opticien Atol à Sélestat (67)
  • David Cohen, opticien indépendant à Rosny-sous-Bois (93)
  • Emmanuel Fournier, opticien indépendant à Annecy (74)
  • Frédéric Gancel, opticien Krys à Dieppe (76)
  • Gwénaëlle Lepretre, opticienne Optic 2000 à Savenay (44)
  • Eric Prevotat, opticien Krys à Mantes-la-Jolie (78)

 

Rappelons que les nominés doivent posséder le diplôme d’opticien depuis plus de 5 ans, être propriétaires de leur(s) point(s) de vente, exercer en France ou dans les DOM / TOM et ne pas être membre du Sidol. Ils doivent par ailleurs observer une éthique professionnelle, jouir d’une bonne réputation, être engagés (au niveau professionnel, syndical ou dans toute autre activité citoyenne, corporative, associative, consulaire, régionale…). Sont également pris en compte leur dynamisme, leur esprit d’entreprise (prise de risque commercial) et leur créativité.

 

Une élection en trois phases

Les entreprises adhérant au Sidol établissent tout d’abord, individuellement, une liste de 10 opticiens maximum. Cette année les opticiens élus les années précédentes ont été aussi sollicités pour proposer le nom d’un confrère méritant recevoir le prix. Une liste des opticiens cités plusieurs fois est alors constituée : chacun reçoit un formulaire de demande d’informations complémentaires. Sur la base de ces éléments, les adhérents du Sidol attribuent individuellement une note allant de 1 à 3 à trois opticiens de la liste. La désignation de l’Opticien de l’Année est basée sur le nombre de points obtenus et les renseignements recueillis. Le lauréat sera dévoilé le 14 juin : il se verra remettre le prix lors d’une cérémonie au Palais du Luxembourg à Paris. Rappelons que l’année dernière, c’est Catherine Piazza, opticienne Krys dans le Val d’Oise, qui avait été distinguée.