26 / 01 / 2022

Apsid dit stop à la lumière bleue

La lumière bleue/violet, correspondant à la partie du spectre visible situé à environ 450nm,
a des effets nocifs sur l’œil. Elle pourrait notamment être impliquée dans le développement des pathologies rétiniennes ou du cristallin. Sans altérer la transparence du verre, Dioblue BPF30 d’Apsid filtre ainsi 30% de la lumière bleue artificielle, qui provient des écrans (ordinateurs, smartphones, téléviseurs…) et des lampes comme les ampoules basse consommation ou les LED. Il protège également des UVA et UVB, et est traité contre les reflets, les rayures et les salissures. Ce produit « aidera à mieux prévenir les pathologies telles que la cataracte et la DMLA et s’adresse à toutes les personnes utilisant des écrans », souligne Apsid. Dioblue BPF30 est disponible en indice 1.6 et 1.67
sur la gamme Silverline, en progressif (HydroPro FX, HydroPro F, HydroPro HD+) et en unifocal
(Atoric PDM).