4 / 08 / 2020

Hier 17 septembre, la ministre de la Santé a rappelé son intention
de faire baisser les tarifs des produits optiques, en réitérant cependant
son opposition à leur déremboursement par la Sécurité sociale.

 

news-marie-sol-touraine

Marisol Touraine,
ministre de la Santé

A l’occasion de la séance des questions au gouvernement, Marisol Touraine a souligné que les préconisations de la Cour des comptes, qui suggèrent entre autres un désengagement de l’Assurance maladie sur l’optique, «ne sont pas des annonces du gouvernement.» Elle a déclaré que, en matière de dépenses de santé, celui-ci «a réalisé 2,7 millions d’économies l’année dernière, sans aucun déremboursement, sans aucune franchise supplémentaire et sans aucun forfait à la charge de nos concitoyens, ce qui prouve que la responsabilité peut aller de pair avec l’exigence sociale. De ce point de vue, je veux dire fermement qu’il n’est pas question pour le gouvernement de procéder au déremboursement des lunettes et des produits d’optique, comme cela a été indiqué par certains observateurs.»

Pour la ministre de la Santé, «ce n’est pas en faisant se retirer l’assurance maladie du remboursement du prix des lunettes que nous parviendrons à garantir une santé de qualité à l’ensemble de nos concitoyens.» En revanche, elle a répété que «les prix des lunettes sont trop élevés et nous devons faire en sorte qu’ils diminuent, en faisant pression sur ceux qui les fabriquent.»