17 / 05 / 2022

Dans un contexte de débats houleux sur l’efficience du secteur et son avenir,
le Gifo (Groupement des industriels et fabricants de l’optique) affirme que
«les lunettes sont des produits médicalisés dont dépendent à la fois
la santé des Français et une filière industrielle d’avenir.»
 
    

 

Le Gifo souligne l’importance d’un secteur dont «l’excellence est reconnue dans le monde» et celle de la vue en tant que «question de santé publique», 40 millions de Français portant des lunettes ou des lentilles correctrices : «toutes les études pointe l’impact médical et social d’une vision mal ou pas corrigée et ses conséquences sur l’accidentologie, la perte d’autonomie et la perte de productivité.»

Le Groupement précise que l’optique en France compte plus de 57 000 professionnels de santé et 10 000 emplois industriels «au sein de grands groupes mais aussi de nombreuses TPE et PME, qui développent leur talent de création, d’innovation et participent au rayonnement international de notre pays.» Il rappelle qu’en 5 ans, la filière a intégré plus 11 000 jeunes diplômés et relocalisé une partie de sa production en maintenant l’emploi dans de nombreuses régions, développant ainsi le label Origine France Garantie. «Au total, ce sont plus de 100.000 emplois qui dépendent directement et indirectement de notre compétitivité.»


«La filière entend continuer à remplir sa double mission :
industrielle pour l’économie du pays, médicale pour la santé visuelle
des Français. Parce que nous n’oublions pas que les Français
estiment que la vue est leur bien le plus précieux»

conclut le Gifo.