2 / 04 / 2020

Selon une enquête de la Drees, 25% des élèves de CM2 portent des lunettes ou des lentilles. L’impact du milieu social est particulièrement marqué pour les enfants sans lunettes qui ont besoin d’une correction.

 

L’étude sur la santé des élèves de CM2 en 2007-2008 révèle que la proportion d’enfants équipés n’a pas évolué depuis 2002. On observe moins de porteurs chez les garçons (23%) que chez les filles (27%). Par ailleurs, la part des enfants porteurs de lunettes ou de lentilles varie peu avec l’origine sociale : l’écart entre les enfants scolarisés dans une école relevant de l’éducation prioritaire et les autres s’est estompé par rapport à la situation observée en 2005, respectivement 23% et 25%, contre 21% et 26% trois ans auparavant.

 

En revanche, les enfants non équipés et ayant besoin d’une correction sont plus nombreux dans les milieux moins favorisés. En moyenne, 6,5% des élèves sans lunettes ont une acuité visuelle de loin «anormale». Cette proportion est de 4,4% chez les enfants de cadres, mais de 7,9% chez les enfants d’ouvriers.