15 / 12 / 2018

Ce concept introduit une nouvelle approche avec un packaging d’1 mm d’épaisseur qui facilite la pose des lentilles et favorise l’observance.

 

Si l’intérêt théorique des jetables journalières n’est plus à démontrer, l’absence d’étui et l’usage unique limitant considérablement les risques de complication, de nombreux porteurs ne respectent pas leurs conditions d’utilisation. «Une enquête montre que 13% des anglo-saxons remettent le soir la lentille dans le blister pour la réutiliser et, si 23% des porteurs européens pensent bien respecter les règles d’hygiène et de manipulation, on s’aperçoit dans les faits qu’elles ne pas strictement observées», commente le Dr. Florence Malet, ophtalmologiste à Bordeaux, ancienne présidente de la SFOALC (Société française des ophtalmologistes adaptateurs de lentilles de contact) et de l’ECLSO (European Contact Lens Society of Ophthalmology). Par ailleurs, le conditionnement classique des jetables journalières peut engendrer des difficultés de manipulation et contraindre le porteur à toucher la face interne de la lentille, ce qui comporte un risque de contamination.

 

Pour faciliter la manipulation, améliorer l’hygiène et favoriser l’observance, Menicon a ainsi imaginé le concept Miru (qui signifie « voir » en japonais). Il repose sur le «flat pack», un packaging d’1 mm d’épaisseur type pansement, facile à ouvrir, transporter et ranger, avec une orientation de la lentille toujours dans le bon sens. «A l’ouverture, elle est orientée face externe et peut être prise d’un seul geste, sans besoin de toucher la face interne. Par ailleurs, avec un volume de solution de seulement 0,2 ml, contre 0,5 à 0,8 ml pour les blister classique, il est impossible de reconditionner la lentille dans le flat pack le soir», explique Damien Partensky, responsable marketing de Menicon France. Miru 1 day, qui présente une géométrie asphérique, est par ailleurs conçue dans un matériau biomimétique, en hioxifilcon A (HEMA-GMA), pour apporter confort à la pose et tout au long du port.

  Menicon2

Avec ce nouveau produit adapté à la vie des sportifs, des actifs et aux modes de vie nomades, Menicon entend notamment faciliter les premiers pas en lentilles des nouveaux porteurs et limiter l’abandonnisme. «Nous voulons aussi favoriser le double équipement lunettes et lentilles en port occasionnel», explique Marie-Angèle Soto, directeur France.

 

A ce jour, Miru 1day est disponible pour les myopes jusqu’à –10 dioptries. Elle est proposée en boîte de 30 lentilles et 10 flat packs différents.

C'est Noël ! Abonnez-vous au prix de 64€ - Ignorer