6 / 12 / 2021

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Vue, célébrée ce 10 octobre, l’Observatoire des enjeux de la vision rappelle que les défauts visuels mal ou non corrigés engendrent des pertes économiques de plusieurs milliards par an. Essilor organise, pour la 2ème année consécutive, des évènements partout en France, tandis que BBGR aide ses clients opticiens à sensibiliser les consommateurs.

 

«10 millions de Français ne bénéficient pas de la correction visuelle dont ils ont besoin. Cela fait perdre chaque jour 10 millions d’euros de productivité à l’économie française», explique l’Observatoire des enjeux de la vision, qui a déjà réuni plus de 90 études récentes établissant l’impact d’une mauvaise vue. Par exemple, les fractures de hanche dues à des chutes causées par une vision défaillante chez les personnes âgées coûtent plus de 100 000 euros par jour aux institutions de santé, tandis qu’un enfant mal corrigé pendant sa scolarité gagne, pendant sa vie active, 440 dollars de moins par moins qu’un enfant qui voit moins. «Nous lançons un appel aux scientifiques et leaders d’opinion pour qu’ils se mobilisent sur cet enjeu qu’est le mal-voir», explique Jean-Félix Biosse Duplan, président de l’Observatoire.

 

En attendant, les entreprises se mobilisent. Le 10 octobre, Essilor, en association avec la Fondation Essilor et le Lions Club de France, organise des opération de sensibilisation et des tests de vue dans 146 villes de France. Dans 40 communes, des salariés volontaires rejoindront les bénévoles du Lions Club pour des actions de communication et de dépistage. Un dispositif d’envergure sera mis en place à Paris, place Baudoyer, en partenariat avec la mairie du 4ème arrondissement : des collaborateurs d’Essilor volontaires accueilleront le grand public sur une zone de médiation sur la santé visuelle et la basse vision, un espace de dépistage doté de 10 postes et un parcours sensoriel. Ce dernier permettra aux visiteurs de faire l’expérience d’une mauvaise vision et de mieux comprendre son impact sur la vie quotidienne.

 

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Vue, BBGR a de son côté mis en place un kit de communication à disposer au sein du magasin – affiche, dépliant, film,… – pour diffuser des messages de prévention. Près de 700 opticiens l’ont reçu et participeront activement à cette journée, en expliquant l’importance de la vue, d’un dépistage régulier, de la nécessité de renouveler son équipement ou encore leur engagement à proposer des verres labellisés Origine France Garantie.