2 / 04 / 2020

Les 9ème Journées de la Vision organisées par l’Asnav débutent ce 10 octobre, Journée mondiale de la vue. Pendant 10 jours, le public peut faire contrôler gratuitement sa vision chez les 6000 opticiens participants. A cette occasion, l’Asnav sensibilise aussi les leaders d’opinion.

 

L’édition 2013 des Journées de la Vision est marquée par le lancement de la campagne «Quand on ne voit pas net, le danger nous guette.» Un site Internet dédié met en lumière, via une vidéo (à voir ci-dessous) et des anecdotes, des situations tantôt cocasses, tantôt dangereuses, auxquelles peuvent être confrontés les amétropes non ou mal corrigés : confusion entre des bonbons et des médicaments, des céréales et des croquettes… Pour permettre aux opticiens partenaires de relayer et faire vivre en magasin ces Journées de la Vision, l’AsnaV met à leur disposition une affiche aux couleurs de l’événement. Disponible en différents formats (ou format personnalisé sur simple demande), l’affiche est accessible et téléchargeable directement sur le site www.quandonnevoitpasnet.net.

 

Ce dispositif est complété par une campagne interpellant les membres du gouvernement, leurs collaborateurs, les parlementaires, les organismes liés à la santé, à la sécurité routière et les syndicalistes. Ils recevront, de la part de l’Asnav, un coffret mettant en lumière les dangers et, chiffres à l’appui, les conséquences socio-économiques d’une mauvaise vision, accompagné d’un courrier de Bertrand Roy, président de l’association. Il rappelle notamment que «les troubles de la vue ne sont que trop rarement associés aux questions de santé prises en compte par les pouvoirs publics, alors que 80% des informations nécessaires aux gestes de la vie quotidienne passent par la vue, et même 90% quand il s’agit de conduire un véhicule.»

 

 

L’AsnaV est également partenaire de la campagne que lance aujourd’hui même la Fondation de France. On estime en effet que 50% des Français seront confrontés un jour dans leur vie à une maladie oculaire. Face à ce défi de santé publique de plus en plus préoccupant, la Fondation de l’œoeil, créée par la Fondation de France, propose l’opération «Offrez votre regard ». À partir de 1 000 regards postés par les internautes, une nouvelle bourse sera allouée à un jeune chercheur.