2 / 07 / 2022

Le Parlement européen a adopté la proposition de règlement visant à intégrer les lentilles de couleur non correctrices dans la classe des dispositifs médicaux.

 

Le 22 octobre dernier, les élus européens ont voté à une large majorité le texte initié par la Commission européenne visant à durcir la législation relative aux dispositifs médicaux. Celui-ci dispose que les lentilles de contact dans leur ensemble «sont considérées, aux fins du présent règlement, comme des dispositifs médicaux, qu’ils soient ou non destinés par le fabricant à un usage médical.» La proposition de règlement précise aussi que «les lentilles de contact non correctrices à des fins cosmétiques, peuvent être la source de complications sanitaires – comme la kératite infectieuse – s’ils sont fabriqués ou utilisés de manière inappropriée. Il y a lieu de mettre en place des normes de sécurité pour protéger la sécurité des consommateurs qui décident de recourir à de tels produits.»

 

Une fois ce règlement définitivement adopté (il doit encore être validé par le Conseil de l’Union européenne), les lentilles plano-cosmétiques seront soumises aux mêmes règles que les lentilles correctrices et devraient ainsi être délivrées exclusivement chez les opticiens. A ce jour, ces produits ne sont pas réglementés et sont vendus dans toute sorte de points de vente, y compris dans des magasins de farces et attrapes, peu à même de fournir les bonnes consignes d’utilisation et d’hygiène.