2 / 12 / 2022

Pour la Fédération nationale des opticiens de France, l’article 45 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, qui vise entre autres à plafonner les remboursements optiques dans le cadre des contrats responsables, «met en cause notre Sécurité sociale universelle et solidaire.»

 

«La Fnof, représentant plus de 4000 opticiens, appelle les sénateurs à retirer dans sa globalité l’article 45 pour protéger l’accès aux soins de proximité et défendre les intérêts des patients. Les opticiens prennent chaque jour en charge prés de 500 000 citoyens. Maîtres d’œuvre de l’aménagement du territoire, ils sont bien décidés à assurer leur place au cœur de la filière de Santé Visuelle en tant que professionnels de santé qui pourvoient aux services et à l’information des Français qu’ils accueillent sur tout le territoire», explique son président Alain Gerbel.