8 / 12 / 2021

Selon le baromètre d’opinion de la Drees réalisé par BVA et l’étude « Qualité et accessibilité des soins de santé : qu’en pensent les Français ? »*, l’Etat doit rester le principal financeur du système de santé.

 

L’enquête, publiée ce 5 février, montre que 64% des citoyens jugent normal que la France consacre un tiers du revenu national au financement de la protection sociale. Pour 61% d’entre eux, l’État reste l’acteur majeur de la solidarité. Seule une minorité estime que ce rôle doit revenir aux familles (8%), aux associations (5%) ou aux compagnies d’assurances (2%).

Aujourd’hui, 6 Français sur 10 pensent que les entreprises ne doivent cotiser ni plus ni moins qu’actuellement pour la protection sociale, contre 48% en 2010. Et ils ne sont plus qu’un tiers à juger qu’elles doivent cotiser davantage, contre 45% en 2010.

Marqués par la crise, les citoyens se montrent pas ailleurs de plus en plus critiques : neuf sur dix estiment que les inégalités ont plutôt augmenté au cours des cinq dernières années (contre sept sur dix dans les années 2000). Les inégalités d’accès aux soins sont considérées comme les moins acceptables (22% des réponses), devant les inégalités de revenus (19%) et de logement (16%). Pour six Français sur dix, la qualité des soins diffère en effet selon les revenus et le lieu où l’on habite.

 

 

*Etude réalisée sur la base de données collectées du 14 octobre au 26 novembre, auprès d’un échantillon de 4 000 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans ou plus en France métropolitaine