29 / 01 / 2022

En perspective des élections européennes, la «Coalition européenne pour la vision» (ECV) a officiellement lancé, le 4 février à Strasbourg, son manifeste visant à sensibiliser les parlementaires à l’importance d’une bonne vision et à la défense des droits des déficients visuels.

 

L’ECV regroupe des organismes professionnels, des associations de patients et de personnes handicapées, des ONG européennes, et des représentants des fabricants.  Elle a pour but d’améliorer la prise de conscience de la nécessité d’une bonne santé oculaire, la prévention des déficiences visuelles évitables et la garantie des droits des personnes atteintes de cécité ou de basse vision.

 

Dans son manifeste, elle appelle le Parlement européen à utiliser ses pouvoirs pour encourager les Etats membres à améliorer la vie des déficients visuels ou risquant de perdre la vue. En effet, selon les chiffres de l’ECV, 25 millions d’Européens souffrent d’importants troubles de la vision, 2,7 millions d’entre eux étant aveugles. Or, deux tiers de ces cas pourraient être traités ou évités. «En baissant la prévalence de la déficience visuelle et de la cécité, les Etats membres pourraient faire des économies considérables et améliorer la productivité dans tous les secteurs», commente l’ECV. L’organisation demande au Parlement d’adopter une résolution en ce sens.