6 / 12 / 2021

Zeiss lance une nouvelle gamme de verres qui vise à lutter contre la fatigue visuelle des pré-presbytes entre 30 et 40 ans, grands utilisateurs d’outils informatiques (smartphones, ordinateurs, tablettes…).

 

75% des porteurs de lunettes souffrent de fatigue visuelle et dans le même temps, les Français passent en moyenne 5 heures par jour devant un écran. 4 personnes sur 10 souffrant de fatigue visuelle recherchent une solution, mais seulement 8% pensent à aller voir un professionnel de santé pour résoudre le problème. L’utilisation grandissante des écrans dans notre quotidien change profondément nos besoins visuels. Ainsi, alors que des études ont montré que nous lisions des éléments imprimés à environ 40 cm de distance, cette dernière se réduit de 5 à 22 cm lorsqu’il s’agit de supports numériques. De plus, nous avons pris l’habitude d’utiliser les deux visions en même temps que ce soit pour envoyer un sms en marchant ou regarder la TV tout en utilisant une tablette, ce qui provoque une fatigue accrue des muscles ciliaires, avec des modifications sur le port de tête et les lignes de regard.

 

Prenant en compte toutes ces caractéristiques, la gamme Zeiss Digital Lenses promet de réduire par 4 la fatigue visuelle de ses utilisateurs, en intégrant une aide de 0,50D dans la partie basse du verre pour augmenter le confort et la performance visuelle du porteur. Ces verres, vendus en moyenne 100 euros de plus qu’un unifocal, feront l’objet d’une offre satisfait ou échangé contre des verres Superb de valeur équivalente, pour soutenir leur lancement. Pour aider à reconnaître la fatigue visuelle, Zeiss a également lancé une application, disponible sur Android et Apple Store, permettant de comparer la capacité de rock accommodatif avec la moyenne des consommateurs du même âge. Cette nouvelle gamme de verres Zeiss Digital Lenses sera officiellement présentée lors du congrès de la SFO et sera disponible en catalogue en juin pour les opticiens.