10 / 08 / 2022

Dans leur édition d’aujourd’hui 9 mai, Les Echos indiquent que « le gouvernement revoit sa copie » concernant le décret visant à plafonner les remboursements.

Selon le quotidien économique, le gouvernement «a entendu les professionnels du secteur et revu sa copie dans un sens qui leur sera plus favorable.» Le premier projet de décret, dévoilé en mars, prévoyait un remboursement limité à 450 euros tous les deux ans pour une monture équipée de verres unifocaux à partir de 2015, ce plafond ayant ensuite été abaissé progressivement à 300 euros en 2018. Désormais, la prise en charge maximale serait toujours de 450 euros, mais ne régresserait pas.  « Les contrats responsables devront aussi proposer un remboursement minimal de 50 euros pour des lunettes à verres simples. Pour les verres complexes, la prise en charge minimale est prévue à 200 euros, et le plafond à 700 euros par période de deux ans (un an pour les enfants de moins de six ans et en cas d’évolution de la vue)», écrivent Les Echos, en relayant un commentaire du gouvernement qui estime qu’il s’agit là d’un « bon équilibre. Cela permettra de réguler le marché tout en préservant un secteur industriel important pour la France. »

Notons que ces limites peuvent encore évoluer, le décret restant toujours en discussion.