6 / 07 / 2022

L’enseigne de GrandVision France propose désormais 14 marques exclusives et segmentées en quatre univers thématiques.

 
Cette refonte s’inscrit dans la stratégie globale de Générale d’Optique qui revendique depuis 1993 son combat pour « la fin des lunettes chères.» L’enseigne conçoit et propose un choix de plus de 1 000 produits. « Ce business modèle permet de limiter les intermédiaires et d’optimiser les coûts, et de répondre à la tendance actuelle d’achat malin », explique-t-elle. « L’objectif de cette refonte a été de clarifier la segmentation de l’offre Générale d’Optique et de créer des marques ayant chacune des caractéristiques propres et une personnalité attitrée, afin que chaque consommateur puisse finalement s’identifier facilement à l’une de nos marques », explique Hélène Masson, chef de groupe chez GrandVision. Ces 14 marques exclusives, également présentes à l’international dans les enseignes de GrandVision Monde, ont été développées en collaboration avec un cabinet de tendances et réparties en 4 univers facilement identifiables en magasin grâce à des codes couleurs spécifiques. Afin de simplifier la lisibilité de cette nouvelle offre pour le client, l’enseigne associe à chaque marque un prix spécifique.

 

L’univers The One propose des lunettes classiques et pratiques, ciblant ceux qui font attention à leur budget. Sa marque : The One, avec des modèles à partir de 29 euros.

L’univers Tendance propose des modèles originaux et tendance. Pour être à la mode sans se ruiner. Il se compose de cinq marques : I-Switch (branches interchangeables) à partir de 159 euros pour l’adulte / 129 euros pour l’enfant ; In Style (collection qui mixe les styles, les couleurs et les matières) à partir de 169 euros pour l’adulte / 119 euros pour l’enfant ; Activ (montures insiprées des codes du sport) à partir de 169 euros pour l’adulte / 139 euros pour l’enfant ; Miki Ninn (montures stylées) à partir de 179 euros pour l’adulte / 129 euros pour l’enfant ; Fuzion (effet graphique, design avant-gardiste) à partir de 229 euros.

L’univers Essentiel présente des marques de lunettes discrètes et fonctionnelles. Il inclut trois marques : DbyD (lignes simples et confortables, large gamme de couleurs) à partir de 139 euros ; GoGreen (inspiration eco-friendly, matériaux biodégradables et recyclables) à partir de 179 euros ; C-Line (combinaison de matières) à partir de 199 euros.

L’univers Couture regroupe trois marques axées sur l’élégance : Sensaya (ligne féminine avec dentelle, strass, bijoux et couleurs laquées…) à partir de 209 euros ; Héritage (matières nobles et finitions travaillées) à partir de 229 euros ; Julius (ligne homme basée sur la résistance, l’expertise et la technologie) à partir de 209 euros.

 

En parallèle des marques I-Switch, In Style, Miki Ninn et Activ qui se déclinent en version enfants, Générale d’Optique propose également deux autres marques spécifiques enfants : Play (jusqu’à 6 ans) et Twiins (jusqu’à 9 ans), à partir de 69 euros.

 

Rappelons que Générale d’Optique comprend 319 succursales (1 700 salariés) et 184 franchises.