18 / 10 / 2021

Le 10ème baromètre de la santé visuelle réalisé par OpinionWay pour l’Asnav montre que les Français attendent de l’Etat et des organismes complémentaires qu’ils considèrent la vision comme une priorité de santé publique. Ils se disent également prêts à mettre la main à la poche pour un équipement de qualité.

 

L’enquête* montre qu’en 2014, 93% des Français estiment que la santé visuelle est une problématique de santé publique, contre 89% l’année dernière. Pour 96%, elle doit rester dans le champ de la Sécurité sociale, même à un taux minimal (vs. 93% en 2013). Dans le contexte économique tendu, 82% des Français estiment que le projet de plafonner les remboursements optiques des contrats responsables des Ocam est une « mauvaise chose » (pour 55%, c’est une « très mauvaise chose »). D’autant plus que 57% des personnes interrogées jugent insuffisant le niveau de remboursement des équipements optiques de leur complémentaire santé.

 

Pour 6 Français sur 10, les lunettes ne sont pas un objet de consommation ordinaire. Il n’est donc pas étonnant  que 53% se disent prêts à payer de leur poche, au-delà de leur forfait optique, pour avoir des verres de meilleure qualité, 57% pour acheter un équipement fabriqué en France, et 13% pour avoir une monture de marque.

 

*Enquête réalisée sur deux échantillons : l’un de 805 individus âgés de 18 ans et plus représentatif de la population française, l’autre de 300 individus représentatif de la population français âgée de 16 à 24 ans.