2 / 12 / 2022

Le Sidol (Syndicat des Importateurs et Distributeurs en Optique Lunetterie) vient de décerner son prix de L’Opticien de l’Année à Vincent Malméjac, opticien Krys dans les Bouches-du-Rhône.

 

Vincent Malméjac, 39 ans et propriétaire de trois points de vente, a obtenu son BTS en 1997. Salarié, comme opticien et optométriste en cabinet d’ophtalmologie de 1997 à 2001, il a ouvert son premier magasin (une création) en janvier 2002, sous enseigne Krys. Trois ans plus tard, il crée un autre point de vente Krys. C’est en octobre 2009 que Vincent Malméjac reprend un magasin CDO à Cassis. Celui-ci est refait au concept « K6 Optic » en février 2011.

 

Depuis cette année, au sein de Krys Group, le lauréat participe à certaines réflexions et négociations en collaboration avec des opticiens du conseil d’administration. « Les ressources humaines de Krys Group m’ont demandé d’élaborer, avec un cabinet de formation et d’autres confrères, une nouvelle formation vente. Cela m’a permis d’affirmer ma position d’opticien expert et je suis confiant pour l’avenir car le déploiement de cette formation sur le terrain depuis octobre 2012 est un réel succès. Nous ambitionnons à la rentrée 2014 de déployer la suite de ce parcours de vente dans les magasins. »

 

En remettant son prix à l’Opticien de l’Année, Bernard Galan, président du Sidol a déclaré : « Alors que la profession est malmenée, on célèbre l’excellence dans le métier. Au Sidol, nous faisons tout pour défendre la profession et la mettre en valeur. Tout ce que cet opticien fait dans ce métier, il l’a fait avec les valeurs du prix : la rigueur, la technicité, la connaissance approfondie des défauts visuels, sans oublier d’être un vendeur avec de beaux magasins et des équipes formées. »

 

Vincent Malméjac a, quant à lui, remercié son épouse, ses équipes et Krys Group. Il a insisté sur l’importance de la formation, « parce que le métier change et qu’on doit être capable de s’adapter. » Il a également appelé à « une profession forte et que toute la filière, dont les fournisseurs et les ophtalmologistes, aillent vers l’excellence. Avançons unis, en toute transparence, et éradiquons les mauvais comportements dans notre profession. »