8 / 08 / 2022

Vanessa Brown, chercheuse à l’université Nottingham Trent (Grande-Bretagne), a rédigé sa thèse sur l’association entre solaires et certains comportements. Elle sortira un livre sur ce sujet en 2015.

 

L’ouvrage intitulé « L’histoire et le sens des lunettes de soleil » dévoilera notamment pour les gens se trouvent plus « sexy » ou « cools » avec des solaires. « Spécialiste du design et de la culture visuelle, Vanessa Brown explique que les lunettes noires permettent de masquer les asymétries autour des yeux, et comme les visages symétriques sont considérés comme plus esthétiques, cela expliquerait en partie l’attrait de cet accessoire estival », souligne le site Slate.fr. Dans une interview au Guardian, l’universitaire estime aussi que « les lunettes de soleil sont toujours associées à une forme de contrôle des émotions, de contrôle du corps et de contrôle de l’interaction avec les autres. »

 

Son travail a nécessité l’examen de milliers de photos de mode, extraits de films, magazines et spots publicitaires. A découvrir l’année prochaine…

 

Crédit photo : Alain Afflelou