21 / 01 / 2019

C’est l’objectif que s’est fixé Laurent Levy, PDG d’Optical Center, avec une internationalisation du concept pour les années à venir et un chiffre d’affaires de 850 millions d’euros en optique et 150 millions en audio en 2020. Pour 2014, le groupe qui compte 385 points de vente table sur un chiffre d’affaires se situant entre 460 et 500 millions d’euros en optique et entre 30 et 35 millions d’euros en audio.

 

Pour continuer à faire croitre les dépenses d’optique dans l’Hexagone et combattre le « climat morose » qui secoue actuellement la profession, Laurent Levy voit plusieurs leviers exploitables. Il milite ainsi pour que la question de l’optométrie soit abordée à l’Assemblée Nationale dans les prochains mois et que la formation des opticiens passe de deux à trois ans.
Allant à contre sens des inquiétudes du secteur sur les plafonnements de remboursement, le PDG d’Optical Center y voit « une aubaine pour la profession. Ils voulaient baisser le prix des lunettes, mais au final l’ont augmenté. C’est une victoire pour tout le monde avec une sauvegarde des emplois. » Revenant sur les dernières actualités qui ont secoué le marché de l’optique (Lunettes Pour Tous, Sensee ou encore l’enquête UFC – Que choisir sur la fraude des opticiens), Laurent Levy y voit encore un bon point pour le secteur : « les nouveaux concepts ou les articles sur la profession sont toujours bénéfiques. Cela montre un certain dynamisme du secteur. Plus on parle des lunettes, plus les ventes grimpent. » Pour autant, Laurent Levy a réaffirmé son engagement contre la fraude, « contre laquelle, il faut lutter avec les Ocam, sans forcément passer par l’attaque frontale ou juridique. »
En interne, l’enseigne compte continuer à développer la vente sur son site Internet, mise sur la formation des opticiens au secteur de l’audio et l’apparition de nouvelles offres comme actuellement avec le développement du segment sport.