16 / 11 / 2018

Une récente étude Ifop / Wincor Nixdorf sur le parcours d’achat des Français  a montré que les messages sur les réseaux sociaux n’influencent que 2% des consommateurs. Une nouvelle enquête, réalisée par la société américaine Gallup Organization, confirme le peu d’impact des Facebook ou Youtube sur les processus de consommation.

 

Selon cette enquête basée sur des chiffres recueillis entre 2008 et 2014, les trois quarts des américains sont présents sur Facebook, Twitter, Instagram et Youtube. Mais 94% d’entre eux le font avant tout pour rester en contact avec leur entourage. Ils sont 29 % à y suivre des tendances et des informations sur certains produits, et 20 % y écrivent des commentaires sur ces mêmes produits.

Mais au final, seuls 5 % se déclarent influencés par les médias sociaux pour leurs achats. 30% se disent « faiblement influencés » et 62% ne le sont pas du tout. Au final, le bon vieux bouche-à-oreille resterait le meilleur « réseau social » : « si les entreprises souhaitent acquérir de nouveaux clients, la meilleure option est de favoriser les bonnes relations avec les clients existants et de les pousser à recommander eux-mêmes l’entreprise », constate Gallup.