9 / 08 / 2022

Le verrier a enregistré, sur les six premiers mois de l’année, un chiffre d’affaires de 2,78 milliards d’euros, contre 2,576 milliards d’euros sur la même période de l’année dernière. La croissance en base homogène est de 3%. Le groupe note une amélioration de l’activité en France au second trimestre.

 

Sur le 1er semestre 2014, Essilor souligne notamment « le succès de l’ensemble des innovations du groupe, dont les verres de la gamme Crizal, Varilux S series, Transitions Signature et Xperio ; un fort effet de périmètre (+ 9,6 %) lié, notamment, aux acquisitions de Transitions Optical, Costa et Coastal.com dont les synergies sont en cours d’exécution et en ligne avec les plans du groupe ; et la mise en œuvre d’une organisation dédiée pour l’activité solaire. »

 

CAEssilorS1_2014

 

Sur cette période, la division Verres et matériel optique affiche une croissance en base homogène de +3,6 %. En Amérique du Nord (+4,1% en base homogène), « les ventes ont été très bien orientées malgré des conditions climatiques défavorables au premier trimestre. » A l’inverse, en Europe (-0,5% en base homogène), elles « ont été impactées par les effets de la perte d’un contrat commercial au deuxième semestre 2013. Hors impact de ce contrat, l’activité est en progression, stimulée par le succès des innovations et le développement des affaires avec plusieurs grandes chaines d’optique. En France, dans un contexte difficile, l’activité est soutenue par le bon accueil du verre Crizal Prevencia, la richesse de l’offre produit du groupe ainsi que les effets positifs des campagnes médias. La croissance reste fragile dans la région alémanique et au Benelux. » L’activité en Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique progresse de +8,5% en base homogène, et de +7,9% en Amérique latine.

 

Au 2ème trimestre 2014, Essilor enregistre une progression du CA de +12,2% (+3,5% en base homogène), à 1,45 milliard d’euros, par rapport au 2ème trimestre 2013. Cette période a été marquée par « une stabilisation en Europe liée au rebond des pays du Sud, à une amélioration de la situation en France et à une bonne performance du Royaume-Uni. »

Rappelons qu’au cours du 1er semestre, Essilor a pris des participations dans 8 sociétés, qui représentent un chiffre d’affaires additionnel d’environ 470 millions d’euros en base annuelle, dont Transitions Optical, le site internet Coastal.com et le spécialiste du solaire Costa.

 

Objectif : +13% de CA hors change en 2014

Pour le second semestre, Essilor entend intensifier ses investissements en publicité vers les consommateurs et accélérer la mise en œuvre des plans d’intégration des acquisitions réalisées. Pour l’année 2014, le groupe vise une croissance du chiffre d’affaires hors change supérieure à 13%. A moyen terme, il « va continuer de déployer une stratégie de croissance ambitieuse visant à saisir des opportunités sur l’ensemble des segments où il est positionné : les verres de prescription, le solaire et internet. »