11 / 04 / 2021

Le gouvernement a beau insister lourdement sur les bénéfices de l’achat en ligne d’équipements optiques, en rappelant aux Français que la mention de l’EP sur les ordonnances permet aux lunettes d’être « parfaitement adaptées si on les commande sur Internet », notre sondage montre que les prescripteurs ont du mal à suivre à suivre la consigne.

Deux mois après l’entrée en vigueur de l’obligation, pour les ophtalmologistes, de mentionner l’écart pupillaire de leurs patients sur les ordonnances, cette mesure peine à s’imposer sur le terrain. Selon notre dernier sondage, l’écrasante majorité des opticiens ayant répondu (94%) indiquent que moins de 50% des ordonnances qu’ils traitent indiquent cette donnée. Seulement 6% déclarent que plus de la moitié des prescriptions mentionnent l’écart pupillaire.

Ces résultats ne sont pas une surprise, les ophtalmologistes s’étant toujours opposés à cette mesure, qui prend de leur précieux temps médical et qu’ils estiment être de la compétence des opticiens. Notons que la MACSF, l’assureur des professionnels de santé, conseille pour sa part à ses sociétaires ophtalmologistes de “se prémunir contre d’éventuelles mises en cause en cas d’insatisfaction d’un patient suite à l’achat de lunettes sur Internet“, en informant leurs patients par le message suivant :

« Votre ophtalmologiste a indiqué votre écart pupillaire sur cette ordonnance, mesure nécessaire mais insuffisante pour garantir une adaptation satisfaisante et bon confort visuel avec vos nouveaux verres. Il recommande un contact physique avec un opticien. Le centrage des verres correcteurs nécessite au minimum deux mesures : écart pupillaire et hauteur entre le bas de la monture et votre pupille, qui ne peut se réaliser qu’avec une monture posée et ajustée sur le nez du patient, de même que la distance verre-oeil. Acheter des lunettes sur Internet est possible mais alors, privilégier les lunettes en kit (achat des verres et de la monture sur Internet qui seront montés en magasin par un opticien partenaire du site Internet près de votre domicile, après mesures directement sur vous). Les lunettes toutes montées, achetées sur Internet et livrées directement à votre domicile sans intervention d’un opticien, peuvent être source d’inconfort et d’insatisfaction malgré une parfaite prescription de votre ophtalmologiste. Ce risque est majoré pour les verres progressifs afin de respecter la norme ISO NF EN 21987 ».

 

sondageEP