2 / 07 / 2022

Le 27 novembre, Roger Düning et Jenkiz Saillet (PDG et directeur commercial du verrier), ont rencontré la direction de la Sécurité sociale suite à leur courrier envoyé au gouvernement pointant les conséquences du non-référencement de Novacel par Santéclair.

A l’occasion de ce rendez-vous, Roger Düning a pointé « les conséquences des choix de Santéclair, tant au niveau de la liberté du patient, de l’opticien et de l’ophtalmologiste. Est-ce à l’assureur de choisir le médicament ? Les professionnels de santé doivent rester maîtres dans le choix des équipements, les patients doivent pouvoir avoir pleinement accès aux équipements qu’ils souhaitent et les industriels doivent avoir la possibilité de pouvoir bénéficier d’une libre concurrence dans leur activité », insiste le PDG.

Novacel estime que les orientations de Santéclair mettent toute la filière optique en danger. « Nous le voyons bien avec des réactions fortes de certains de nos confrères qui eux aussi remettent en cause ce modèle. J’espère que nous serons entendus par le gouvernement qui, je l’espère, interviendra pour un retour à une situation ouverte tant pour les opticiens que pour les industriels », conclut Roger Düning, qui a également été reçu par le ministère de l’Economie à ce sujet.