30 / 09 / 2022

La firme travaillerait à un modèle plus compact que les Google Glass, qui évincerait le secteur de l’optique du marché, le dispositif étant conçu pour se porter par-dessus des lunettes classiques.  

L’office américain des brevets vient de publier un nouveau brevet déposé par Google présentant un « wearable display » qui ressemble de loin aux Google Glass, mais s’affranchit des plaquettes reposant sur le nez et de tout cerclage susceptible d’accueillir des verres correcteurs. Ce nouveau dispositif, plus compact et plus léger que les Google Glass « classiques », semble conçu pour être porté par-dessus un équipement correcteur ou des solaires, et n’aurait donc pas besoin du concours des opticiens pour se développer.

Les nouvelles lunettes connectées de Google ne seraient donc plus des lunettes. Alors que la firme de Mountain View a décidé de fermer ses magasins dédiés aux Google Glass, et que de nombreux articles se sont faits l’écho du désintérêt du grand public pour ce produit, ce nouveau brevet semble confirmer cette tendance.

Le marché des « vraies » lunettes connectées pourrait en revanche être développé par Luxottica, qui croit fermement au potentiel de ces produits et vient de signer avec Intel pour développer une offre de « montures fonctionnelles, intelligentes et belles. »