29 / 01 / 2022

Depuis le 19 décembre, un premier jeu de données de santé « sources », qui intègre des informations relatives aux remboursements optiques, est disponible sur le site data.gouv.fr.

Les données, issues du SNIIRAM (Système national d’information inter-régimes de l’Assurance-maladie) comprennent l’ensemble des remboursements mensuels effectués par le régime général (hors prestations hospitalières) triés par prestations, exécutant (médecins par spécialité, chirurgiens dentistes, auxiliaires médicaux, laboratoires, pharmaciens, …) et prescripteurs. Les dépenses sont indiquées en montants remboursés et présentés au remboursement. Les données relatives à l’optique médicales y sont présentes.

« Cette initiative a pour ambition d’évaluer le potentiel d’utilisation de ces données médico-administratives, d’identifier les enrichissements à apporter et de valider les principes opératoires en vue d’une ouverture accrue des données de santé. Il s’agit de la première étape d’une démarche d’expérimentation progressive conduite pour favoriser l’accès aux données de santé au plus grand nombre tout en garantissant le respect de la protection des données personnelles des assurés sociaux et des professionnels de santé, conformément aux dispositions prévues dans le cadre de la future loi de Santé stipulant que l’identification directe ou indirecte des personnes soit impossible », explique l’Assurance maladie.

 

Un « Hackathon » pour développer des applications concrètes

Fin janvier, des développeurs seront invités lors d’un « Hackathon » à programmer des applications et définir des projets d’utilisation d’un jeu de données mis à leur disposition avec la contribution de représentants. « Une occasion inédite d’explorer de nouvelles perspectives, de nouveaux usages et de nouveaux services associés à ces données, mais également de s’assurer du respect de la protection des personnes, professionnels de santé ou assurés », souligne l’Assurance maladie.

Pour accéder aux données, cliquez ici