1 / 12 / 2022

Microsoft a créé hier la surprise lors d’une keynote, en dévoilant ses HoloLens, qui projettent des hologrammes interactifs dans l’univers du porteur.

Alors que Google suspend pour quelques temps son projet « glasses », Microsoft se lance dans la course avec un modèle surprenant qui utilise la technologie de la Kinect (système de commandes gestuelles et vocales de la console Xbox). Concrètement, les HoloLens superposent des hologrammes en trois dimensions dans le champ de vision de son utilisateur, lequel peut interagir avec eux avec les mains.

Ces possibilités (à découvrir dans la vidéo ci-dessous), dignes d’un film de science-fiction, représentent selon Microsoft l’informatique du futur, en totale rupture avec ce qui existe aujourd’hui. Pour la firme, ce produit se pose d’ailleurs davantage comme un « ordinateur holographique » que comme des « lunettes » : « si c’est un succès, HoloLens étendra en fin de compte la manière dont les gens interagissent avec les machines, comme la souris dans les années 1990 et les interfaces tactiles après l’introduction de l’iPhone en 2007 », estime James McQuivey, du cabinet de recherche Forrester, repris par Le Figaro.