2 / 07 / 2022

L’association de consommateurs estime que la réforme des contrats responsables, qui met notamment en place des plafonds de prise en charge des équipements optiques, est une « mesure autoritaire » qui risque de ne pas faire baisser le prix des lunettes, « d’autant que les plafonds sont supérieurs à la moyenne des tarifs observés ».

 

« Seule la généralisation des réseaux de soins des complémentaires santé est en mesure de concilier le double impératif de maintien de la qualité et de maîtrise du reste à charge. Quant à l’impact de la nouvelle réglementation sur le montant des primes, il devrait rester minime, d’autant que les organismes complémentaires d’Assurance maladie doivent faire face aux coûts supplémentaires engendrés par la généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés à partir du 1er janvier 2016 », insiste l’UFC-Que Choisir.