17 / 05 / 2022

Selon les chiffres publiés par le Fonds de financement de la CMU, la hausse des chiffres d’affaires 2014 des complémentaires santé est de +1% pour les mutuelles, de +8,4% pour les institutions de prévoyance (IP) et de +3,6% pour les sociétés d’assurance.

L’assiette de la taxe de solidarité additionnelle aux cotisations d’assurance (TSA), collectée par les Ocam au profit du Fonds CMU, s’établissait l’année dernière à 33,910 milliards d’euros, en augmentation de +3,0% par rapport à 2013 (contre +2,3% en 2013 mais +5,1% en 2012). « Les chiffres présentés sont des chiffres bruts. Ainsi, à méthode de comptabilisation comparable entre exercices, l’évolution s’établit à +2,4%. L’écart résulte pour l’essentiel d’un changement de méthode de comptabilisation de son chiffre d’affaires par une institution de prévoyance. L’évolution enregistrée par les IP serait revue à la baisse pour avoisiner les +5% », souligne le Fonds CMU.

Les IP, si elles restent minoritaires avec un CA de 6,3 milliards d’euros, enregistrent ainsi la plus forte croissance des trois familles d’Ocam. D’année en année, les mutuelles restent majoritaires mais perdent du terrain : elles représentant aujourd’hui environ 53% du marché des Ocam, contre 59% il y a 10 ans.

 

TSA2014