4 / 03 / 2021

BBGR et Nikon annoncent un partenariat stratégique à la fois industriel, humain et commercial, qui mise sur la complémentarité entre les deux entreprises.

 

« Ce partenariat réunit le meilleur des deux mondes. Nikon va nous apporter une part très importante d’innovation, sa haute technologie, sa notoriété et la confiance des consommateurs. BBGR est de son côté un acteur majeur de l’optique en France, qui fabrique en France, présent dans 6000 magasins et qui fait travailler 900 collaborateurs », argumente Christophe Chebac, président de BBGR.

 

Concrètement, la technologie Nikon sera intégrée au site de BBGR à Provins (pour la fabrication d’une partie des verres Nikon). Celui-ci sera aussi relié au système NODE, le calculateur de surface optique de Nikon, qui permet notamment d’optimiser le verre en fonction de la prescription. Côté humain, l’équipe de Novisia (sept représentants) rejoindra BBGR début 2016. « Une seule équipe fera la promotion les deux gammes. Et à partir du Silmo, nous allons mettre en place la politique commerciale pour 2016, dans ce nouveau contexte. » Au 1er janvier 2016, les verres Nikon seront en effet exclusivement commercialisés par BBGR sur le marché français.

 
Cette alliance aidera BBGR à assoir un peu plus sa position dans l’Hexagone et sera un « tremplin pour le renouveau de Nikon en Europe », où la marque japonaise entend bien étendre aux verres ophtalmiques sa notoriété et sa popularité, acquise via son leadership dans le domaine de la photographie. L’entreprise japonaise, qui fêtera ses 100 en 2017, a enregistré un CA de 6,4 milliards d’euros sur son dernier exercice et dépose, pour ses trois divisions (Précision, Image et Instruments), pas moins de 1 500 brevets par an. Elle fabrique des verres de lunettes depuis 70 ans et en vend aujourd’hui 9 millions par an dans 40 pays.

 

 

Photo : de gauche à droite, Valérie Pierre (directrice générale de la division Image de Nikon), M. Ishitoya san (président de la joint venture Nikon-Essilor), Christophe Chebac (président de BBGR), Pierre Devie (directeur marketing de BBGR) et Olivier Chupin (directeur marketing de la joint venture Nikon-Essilor).