9 / 08 / 2022

Bonne nouvelle pour le secteur : une étude publiée dans la revue Ophtalmology montre que le nombre de Français touchés par la myopie a doublé en 40 ans, atteignant aujourd’hui 40% de la population, et même davantage chez les jeunes (près de la moitié des 25-29 ans). Toute l’Europe est concernée.

 

L’Europe prendrait ainsi le même chemin que l’Asie où, selon les pays, jusqu’à 80% de la population est myope.  Pour expliquer cette prévalence en forte hausse, les auteurs de l’étude évoquent l’évolution des modes de vie qui engendre un manque d’exposition de l’œil à la lumière (les jeunes passent de moins en moins de temps dehors). Celle-ci permet en effet de libérer de la dopamine, un neurotransmetteur réputé qui entre autres bloque la croissance excessive de l’œil. Le niveau d’études serait ainsi impliqué : les personnes ayant arrêté leurs études avant 16 ans (beaucoup plus nombreuses au siècle dernier qu’aujourd’hui) ont deux fois moins de risques d’être myopes que les autres. L’utilisation croissante des écrans ne peut être seule incriminée mais pourrait être aussi jouer un rôle dans le développement de la myopie.