9 / 08 / 2022

Il y a un an, Novartis annonçait la signature d’un accord de licence entre sa division Alcon et une filiale de Google pour la mise au point d’une lentille de contact à visée thérapeutique et dotée d’un système inédit de correction de la presbytie. Le récent dépôt de divers brevets par la firme de Mountain View laisse à penser que ce projet pourrait voir le jour plus vite que prévu.

 

Google vient d’obtenir 44 brevets concernant les lentilles intelligentes, et plus d’une cinquantaine d’autres seraient en attente. D’après divers observateurs, ce flot montre que le programme de recherche dédié à ces produits aurait pris de l’avance. Leur commercialisation, initialement prévue en 2019, pourrait ainsi être anticipée.

 

Les lentilles développées par Google et Alcon poursuivent différents objectifs, thérapeutiques ou autres. Bourrées d’électronique, elles devraient embarquer des capteurs qui mesureront en continu le niveau de glucose dans l’organisme (ce qui permettra aux diabétiques de mieux gérer leur maladie) mais s’adresseront aussi aux presbytes : les deux industriels ont déjà évoqué un système d’accommodation qui aidera « à rétablir l’autofocus naturel de l’œil » en vision de près.

 

Les lentilles signées Google pourraient également servir à l’identification par l’iris, pour des applications telles que l’accès à des ordinateurs sécurisés ou la validation de paiements à distance.