23 / 05 / 2019

Selon une enquête réalisée par la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), optique et pharmacie sont, parmi les TPE, les secteurs les plus dynamiques en termes de formation.

 

L’étude de la FCGA sur les pratiques et usages de la formation dans les petites entreprises montre que, sur les douze derniers mois, moins des deux tiers (60,9 %) des chefs de petites entreprises questionnés déclarent avoir participé à une action de formation. « Un taux moyen deux fois supérieur à celui de notre dernière enquête (réalisée en juillet 2012) sur le même thème », note cependant la fédération. Les opticiens et les pharmaciens sont les premiers sur la liste, avec un taux de participation de 80,3 %, très largement supérieur aux autres secteurs (en seconde place figurent les TPE du secteur culture et loisirs, avec un taux de seulement 37%). Ce fort recours des professions de santé à la formation s’explique « probablement en raison de l’évolution constante de leurs environnements réglementaires respectifs », selon la FCGA.

 

Les formations les plus plébiscitées par les patrons de TPE (pour 44,5% d’entre eux) sont celles dédiées à l’accroissement de l’efficacité professionnelle (stages pratiques destinés à améliorer leurs capacités d’organisation et leur maîtrise technique). Suivent les formations consacrées à la communication et à l’action commerciale (pour 29,5 %) et celles liées à l’usage de l’outil informatique (pour 27,5 %).