30 / 06 / 2022

Annoncé il y a un an, le projet visant à concevoir une lentille « accommodante » aidant « à rétablir l’autofocus naturel de l’œil » en vision de près est sur le point d’aboutir.

 
Le produit développé conjointement par Google et Alcon (division de Novartis) pourrait révolutionner la correction de la presbytie. Selon Joseph Jimenez, directeur général du groupe pharmaceutique suisse, « un prototype de lentille technologique devrait être testé sur l’homme en 2016 », a-t-il déclaré au journal Le Temps. Le calendrier initialement prévu, qui prévoit une commercialisation d’ici 2019, serait tenu pour l’instant.

 
Selon les quelques informations dévoilées, cette lentille de contact combinerait une batterie, une technologie « d’optique simultanée », ainsi que des capteurs et des microprocesseurs) pour procurer à son porteur une vision nette à toute distance. Le dispositif se déclinerait également sous la forme d’un implant intraoculaire. Les deux sociétés travaillent également à la mise au point d’une lentille permettant aux diabétiques de contrôler leur glycémie.